Category: Anecdotes

10) Une décision cruciale

Nous rapportons ici le témoignage du Dr Ferdinando Garetto, ami de Chiara Luce, au sujet d’un épisode survenu durant le mois de juillet 1989, quand ses médecins et ses parents se trouvèrent face à un énorme dilemme, alors que Chiara était en fin de vie.
19 juillet 1989 – “Nous étions à Bardonecchia pour une mariapolis, […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=188

9) Après l’échec à l’interrogation

L’arrivée dans une nouvelle classe, la crainte face aux nouvelles amitiés à construire et, enfin, l’Amour qui triomphe de tout.
“Je suis entrée en classe pleine de joie” – «Cette année, je suis dans une classe et une section nouvelles parce que je redouble. La première fois que je suis entrée dans cette classe, j’avais […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=178

8) L’interrogation de géographie

Chiara Luce commence à collectionner les échecs scolaires qui l’obligent à redoubler. Ils ont le goût amer de l’injustice. Mais cela n’entame pas son moral, qui puise à des racines bien plus profondes.

“Au lieu d’un bon 12, j’ai eu 9 et demi” – «En ce moment, comme vous le savez, à l’école, ça ne […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=176

7) «La souffrance nous fait plier mais pas rompre»

Nous poursuivons la publication des anecdotes écrites ou racontées par Chiara Luce Badano, encore adolescente, aux autres jeunes filles avec qui elle partageait l’idéal évangélique de l’unité. Ces anecdotes, qui datent des années 1983 à 1985, sont conservées dans les archives du mouvement des Focolari de Gênes.
Ridiculisée par tout le monde – «Sassello est un […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=174

6) Au revoir, Sassello

La famille Badano déménage à Savone. Quitter Sassello, qu’elle aimait, est une grande souffrance pour Chiara Luce mais, là encore, en se souvenant de Jésus Abandonné, elle parvient à surmonter cette difficulté en se mettant au service des personnes qu’elle côtoie.
Un déménagement “un peu pénible” – «Ces derniers jours sont un peu difficiles parce que, […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=172

5) Enfin au cinéma. Peut-être

Même un contretemps, qui l’empêche d’aller à Savone pour voir un film avec ses amis, devient, pour Chiara Luce, une occasion de “dire oui à Jésus Abandonné et de sourire”.
Avec mes camarades de classe, ces derniers jours, nous avions décidé d’aller au cinéma à Savone voir “L’histoire sans fin”. J’étais très contente d’y aller, parce […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=168

4) Une clé

L’amour pour Jésus Abandonné occupe une place centrale dans la vie de Chiara Luce Badano. Ce “nom” revient souvent dans ses lettres et ses conversations avec ses amies. À 12 ans, Chiara a déjà percé le mystère du christianisme.
La chose la plus importante – Novembre 1983 – Lettre à Chiara Lubich
La chose la plus importante […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=166

3) « Une année de plus avec Chicca »

La nouvelle du départ d’une amie pour une autre ville est, pour Chiara Luce, une “preuve” d’amour pour Jésus, qui finit par lui ‘offrir’ une autre année avec elle.
Quand j’ai appris la nouvelle, un peu vague, que Chicca (son amie intime, gen elle aussi,) allait probablement déménager à Reggio d’Émilie, j’ai été saisie d’une grande […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=159

2) «Tout ce que vous aurez fait…»

“Je ne peux pas et je ne veux pas rester illettrée devant un si grand message”, avait écrit un jour Chiara Luce, en faisant allusion au livre de l’Évangile. Voici l’expérience qu’elle a faite avec sa grand-mère paralysée.
«De même que celui qui ne connaît pas les quelques lettres de l’alphabet ne sait pas écrire, celui […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=157

1) « En vivant l’Évangile, nous ferons de grandes choses »

Nous rapportons, en plusieurs volets, quelques anecdotes de la vie de Chiara Luce Badano encore adolescente, écrites ou racontées par elle-même aux autres jeunes filles avec qui elle partageait l’idéal évangélique de l’unité. Ces anecdotes, qui datent des années 1983 à 1985, sont conservées dans les archives du mouvement des Focolari de Gênes.
Qui sont les […]

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=155