9) Après l’échec à l’interrogation

L’arrivée dans une nouvelle classe, la crainte face aux nouvelles amitiés à construire et, enfin, l’Amour qui triomphe de tout.

“Je suis entrée en classe pleine de joie” – «Cette année, je suis dans une classe et une section nouvelles parce que je redouble. La première fois que je suis entrée dans cette classe, j’avais un peu d’appréhension, parce que je ne connaissais personne et j’avais peur d’être facilement écartée des autres. Puis j’ai pensé que je pouvais ressembler un peu à Jésus Abandonné, et je suis entrée en classe pleine de joie. Mes camarades ont été très gentils avec moi, et nous nous connaissons déjà tous. J’ai alors demandé à Jésus d’être toujours prête à les aimer à chaque moment.»

3 octobre 1986

En effet, à la surprise générale, Chiara avait été recalée… Sa maman raconte: «À ce moment-là, elle a pleuré. Elle éprouvait une telle souffrance! Elle la qualifiait d’“injustice”. Elle devait partir à Rome le matin même pour accompagner les gen 4 (les gen filles les plus petites) à leur congrès. Elle ne voulait plus partir. À peine avions-nous rejoint la gare que le train arrivait. Il y avait un groupe de gen 4, et elles l’appelaient de la fenêtre du wagon: “Chiara! Chiara! Chiara!” Elle a séché ses larmes et elle est montée dans le train. Quand, ensuite, elle est arrivée à Rome, elle nous a écrit une très belle carte pour nous remercier de lui avoir donné cette possibilité et apporté cette aide. C’était une carte avec un palmier qui plie, et elle avait écrit: “La souffrance nous fait plier mais pas rompre.»

Lien Permanent pour cet article : https://www.chiara-luce.fr/?p=178