«

»

Imprimer ceci Article

11) Mon âme chantait

Nous vous proposons à présent un échange de correspondance entre Chiara Luce Badano et Chiara Lubich, datant de décembre 1989, après une des nombreuses hospitalisations de Chiara Luce à Turin, pour ses séances de chimiothérapie.

«Très chère maman [Chiara Lubich était pour elle une mère sur le plan spirituel],

Depuis deux jours, je suis rentrée de l’hôpital de Turin où j’ai subi une séance de chimiothérapie, pour la énième fois depuis à peu près 10 mois. Actuellement, mon état de santé n’est pas des meilleurs, parce que mon corps est maintenent très éprouvé par les thérapies.

Ma dernière hospitalisation coïncidait avec le congrès gen 2 à Castelgandolfo. Un matin, j’étais particulièrement mal; je savais que c’était ce jour-là que les gen allaient prier pour moi. Moi aussi, j’ai éprouvé le désir de m’unir à elles avec maman. Comme, cette année, c’est l’année de l’Esprit Saint [c’était le thème approfondi dans le mouvement des Focolari à ce moment-là], j’ai demandé au Père Éternel, en plus de ma guérison, d’éclairer les responsables de la rencontre par son Esprit, et j’ai demandé la sagesse et la lumière pour toutes les gen. Cela a vraiment été un moment de Dieu: je souffrais beaucoup physiquement, mais mon âme chantait.

Maintenant, je te demande un cadeau pour Noël: une parole de vie (lien disponible sur la page de la parole de vie) [une phrase tirée de l’Évangile, qui sert de référence et de guide pour toute la vie] pour moi, une pour papa et une pour maman. Je t’en demande trop?» (Lettre de Chiara Luce à Chiara Lubich – Sassello, 20/12/1989)

La fondatrice des Focolari lui répond par retour du courrier, le 30 décembre 1989: «Très chère Chiara, tu as sans doute su que le congrès gen 2 a été une vraie manifestation de l’Esprit Saint, grâce à toi aussi. Je te sens toute prête à répondre à l’amour de Dieu et à lui redire toujours ton “oui”… Je te suis constamment par ma prière et par tout mon amour. J’ai choisi la parole de vie que tu voulais : “Celui qui demeure en moi et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit” (Jn 15,5). Ciao Chiara! Je demande à l’Esprit Saint de t’offrir le don de la force, pour que ton âme, dans son amour pour Jésus Abandonné, puisse toujours “chanter”.»

Extrait de: «Io ho tutto». I 18 anni di Chiara Luce – par Michele Zanzucchi – Città Nuova editrice 2010

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=190