Archives de la Catégorie : Anecdotes

Chiara Luce et l’amour du prochain / 7

Chiara Luce est à l’école primaire quand elle écrit :
«  »Je rêve au jour où les fils des esclaves et les fils de leurs maîtres s’assoieront ensemble à la table de la fraternité ». Comme Jésus avec ses apôtres, je rêve au jour où les enfants noirs se donneront la main avec les enfants blancs, comme des […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=742

Chiara Luce et l’amour fraternel / 6

Maria Teresa racconte:Elle avait une amie avec une situation familiale très difficile, dans tous les points de vue. En fait, elle l’a presque adoptée et l’a prise dans le cœur, pour l’aider à être bien intégrée dans la classe, plus précisément : mais toujours avec beaucoup d’attention pour ne pas la mortifier. Même avec nous, […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=737

Chiara Luce et l’amour fraternel / 5 

En Octobre 1976, les soeurs religieuses, à l’école maternelle, ont fait voir aux enfants quelques diapositives pour les sensibiliser à la pauvreté dans le Tiers Monde et leur ont invités à offrir quelque chose. Chiara Luce a donné ses marqueurs (…) et rapidement, elle s’est levée et dans sa fermeté elle a dit: «Maintenant, nous […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=718

Chiara Luce et l’amour fraternel / 4

Maria Teresa racconte:«Elle était encore petite, quand je lui ai appris comment écouter dans son coeur “une petite voix” et je lui disait que celle-ci, c’était la voix de Jésus. Elle le faisait et a continué à le faire de plus en plus. Je lui disait d’écouter cette voix afin de pouvoir agir toujours bien […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=722

Chiara Luce et l’amour fraternel / 3

Dit Maria Teresa:Un jour, après la sortie du jardin d’enfants, elle est rentrée chez elle et m’a dit: “J’ai était punie”. Donc, je lui ai demandé ce qui s’était passé. “Moi, j’ai fait rien. C’était Maria Luisa qui a fait tomber un enfant et la soeur s’est effrayée et l’a punie. Alors, nous sommes allées […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=725

Chiara Luce et l’amour fraternel / 2

Un jour, la mère l’a proposé de l’aider à nettoyer la table, après le repas. «Non, j’aime pas ça» a déclaré Chiara, en traversant ses bras. Et elle est sortie vers sa chambre. Mais bientôt, quelques secondes après, elle est revenue et a demandé: Comment était l’histoire de l’Évangile, qui parle du père qui avait […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=728

Chiara Luce et l’amour fraternel / 1

Chiara a découvert l’Evangile depuis son enfance, à travers tant d’épisodes que je lui ‘ai comptés comme une fable. Plus tard, quand le prêtre de la paroisse, D. Bazzano, lui en a offert un, pour sa première communion, l’Évangile est devenu un compagnon inséparable: Elle l’emportait toujours avec soi partout où elle allait et le […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=733

Votre Chiara qui vous salue bien

Dans cette lettre datée de 1989, alors que sa maladie ne cesse d’avancer, Chiara Luce écrit à ses amies pour leur raconter les dernières nouvelles. Le style plein de fraîcheur d’une jeune fille de dix-huit ans, qui communique avec simplicité comment sa vie a “radicalement changé”.
Très chère Daniela,
Ciao! Oui, c’est bien moi! Enfin je […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=194

12) Le lit d’un ange

Chiara Luce a de très nombreux amis. Nous rapportons ici un échange de lettres avec quelques-uns d’entre eux, les gen. Elle partage beaucoup avec eux, et ils sont unis par la volonté affichée de “donner leur vie” l’un pour l’autre.
Lorenzo Ceribelli, qui partage le cheminement spirituel des gen, écrit à Chiara une lettre pleine de […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=192

11) Mon âme chantait

Nous vous proposons à présent un échange de correspondance entre Chiara Luce Badano et Chiara Lubich, datant de décembre 1989, après une des nombreuses hospitalisations de Chiara Luce à Turin, pour ses séances de chimiothérapie.
«Très chère maman [Chiara Lubich était pour elle une mère sur le plan spirituel],
Depuis deux jours, je suis rentrée de l’hôpital […]

Lien Permanent pour cet article : http://www.chiara-luce.fr/?p=190

Articles plus anciens «